conferences blanc

voyages noir

atelier blanc

a voir noir

lycees noir

coeur blanc

12H15 noir

laurent pecheuxQuarante ans… Quarante ans que des bénévoles se succèdent pour faire vivre une association forte aujourd’hui de 700 adhérents. Autant dire des milliers d’heures de dévouement pour une cause qui les dépasse : la compréhension de l’art d’hier et d’aujourd’hui.
Quarante ans que des adhérents d’une fidélité sans faille participent aux activités proposées, nouent des amitiés lors des voyages, retravaillent chez eux des conférences écoutées la veille.
Quarante ans que des conférenciers se relaient, souvent parisiens mais pas toujours, pour diffuser leur savoir avec le talent qui est le leur.
Cette année encore, ils vont donner le meilleur d’eux-mêmes lors de deux grands cycles de conférences, après la soirée d’ouverture consacrée au rayonnement du Louvre à travers le monde. Le premier sera dédié au verre, matériau essentiel du progrès scientifique, et acteur incontournable de l’esthétique, des vitraux aux vases et aux immeubles contemporains. Le second nous conduira en Russie, de la conversion de Vladimir de Kiev en 988, aux ballets russes de Diaghilev et aux œuvres majeures des artistes de l’avant-garde du début du 20ème s.
La Russie sera également à l’honneur lors de la Journée de l’art sur Saint Pétersbourg, qui préfigurera deux beaux voyages légèrement différents dans la ville de Pierre le Grand et au-delà.
Le cycle Mémoire de l’art nous fera rêver avec l’histoire des villes et des palais des grands empires d’Asie. Le week-end des Amis nous emmènera découvrir les beautés de la ville d’Arles, l’abbaye de Montmajour et l’aqueduc de Barbegal. Les bénévoles de l’Atelier des Amis, de l’Art dans les lycées, des « Coups de cœur », de la « Journée à Paris », du « 12h15 au musée » ont eux aussi préparé de belles choses pour 2018-2019. Cette quarantième année sera aussi séduisante que les précédentes.
Accompagnez-nous !

Anne BUTTIN
Présidente des Amis des Musées de Chambéry

otto dixUn mot de Marie-Anne GUÉRIN, Conservateur du patrimoine, Directrice du Musée Savoisien

Le projet de rénovation du Musée Savoisien poursuit sa progression : travaux, recherche scientifique et préparation des collections en constituent des axes essentiels.
A la suite des sondages archéologiques de janvier 2017, les fouilles permettront dans le second semestre 2018 de mieux connaître l’histoire du bâtiment et des institutions qu’il a abritées.
Le Musée Savoisien continue de mener les recherches qui fourniront l’assise scientifique à son futur parcours de visite, dans les domaines où les études existantes sont insuffisantes. Après les pratiques religieuses et funéraires contemporaines analysées en 2017, l’année 2018 est consacrée aux pratiques alimentaires du XVIIIe au XXe siècle dans les deux départements savoyards. En outre, l’étude portant sur le français régional chez les lycéens initiée en 2017 se poursuit.
Les collections s’enrichissent également afin de combler leurs lacunes : fin 2017, le musée a par exemple acquis les couverts de Napoléon III et Eugénie lors de leur séjour à Chambéry en 1860 ; en 2018, une édition originale de l’ouvrage d’Estella Canziani, livre fondateur de l’ethnologie en Savoie a pu être achetée. Préparer les collections, c’est également les restaurer : la série des trente-six portraits de la maison de Savoie, les panneaux aux estampes exceptionnelles de la maison Tracq sont par exemple confiés aux soins de restaurateurs.

Un mot de Caroline BONGARD, Conservateur du patrimoine, Directrice des Musées de la Ville de Chambéry

Le musée des Beaux-Arts propose une nouvelle saison riche en artistes acteurs de leur temps. Tout d’abord l’exposition consacrée à Romain Bernini, peintre de la scène contemporaine internationale, qui démontre avec éclat un renouveau de la puissance figurative et la beauté du métissage des cultures (jusqu’au 4 novembre 2018).
A l’occasion des commémorations du centenaire du conflit et de l’armistice de 1918, l’exposition « 14-18. La guerre, et après ? Otto Dix et ses contemporains », apporte un éclairage nouveau sur la production artistique de cette période. Conçu en partenariat avec le musée d’Albstadt, ville d’Allemagne (Bade-Wurtemberg) jumelée avec Chambéry depuis 1979, cet événement présente une collection exceptionnelle de gravures, de dessins et de gouaches d’artistes soldats, reporters, témoins civils, intellectuels et résistants pacifistes. Ils livrent une vision absolument moderne de la guerre jusqu’aux années 1920 marquées par les réminiscences traumatiques et les analyses visionnaires d’une société bouleversée. Les artistes exposés sont : Otto Dix, Charles Martin, Pierre Falké, Frans Masereel, Gus Bofa, Chas Laborde, Jean-Emile Laboureur, André Dunoyer de Segonzac.
A partir du 18 mai 2019, une exposition dédiée à André Jacques (1880-1960) propose une nouvelle approche de la passion de l’artiste pour la Savoie profonde. A travers le dessin, la gravure et l’aquarelle, l’univers délicat et sensible d’André Jacques permet de saisir toute la poésie d’un monde en voie de disparition.
Aux Charmettes, le « Magasin d’idées » de Jean-Jacques Rousseau sera inauguré à l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2018, nouvel espace permanent à destination de tous les publics. Un mot de Caroline BONGARD Conservateur du patrimoine Directrice des musées de la ville de Chambéry.