conferences blanc

voyages noir

atelier blanc

a voir noir

lycees noir

coeur blanc

12H15 noir

LA SCULPTURE BAROQUE À ROME AU XVIIE SIÈCLE

Catégorie
CONFERENCES
Date
6 janvier 2020 19:30
Lieu
Centre de Congrès le Manège

CYCLE 2 - REGARDS SUR LA SCULPTURE

LA SCULPTURE BAROQUE À ROME AU XVIIE SIÈCLE

Gilbert CROUÉ, historien de l’art

La ville de Rome, dans le cadre du mouvement de la Contre-Réforme, est en pleine évolution urbanistique et stylistique au XVIIe siècle. Eglises anciennes relevées et remodelées dans le nouveau goût baroque, ou églises neuves liées aux nouveaux ordres religieux, palais neufs pour les cardinaux ou commandes du Vatican pour Saint-Pierre, partout dans Rome les chantiers artistiques prolifèrent et offrent des aubaines aux sculpteurs. Si le sculpteur majeur de ces temps est bien sûr Le Bernin, nombreux sont les sculpteurs de haut niveau qui développent la nouvelle esthétique que nous appelons désormais : « le style baroque ». Les principaux sculpteurs de ce courant se nomment : Maderno, Mochi, Algardi, Duquesnoy, Finelli, Guidi, Ferrata, Caffà, Legros, Ottoni, Rusconi et bien d’autres… Les sculptures sont faites pour exprimer, avec théâtralité et émotion, la foi triomphante de Rome face aux hérétiques de tous bords. Les sculptures célèbrent aussi, par leurs gestes et leurs regards, des modèles de piété pour les chrétiens. Les sculptures sont souvent inspirées par des modèles antiques revisités par la modernité post-Renaissance. Rome a été le lieu, au XVIIe siècle, d’une production exceptionnelle de sculptures en nombre mais surtout en qualité et les modèles se sont diffusés dans la chrétienté tout entière. Liées aux grands décors des églises baroques, les sculptures sont magnifiées par la palette remarquable des marbres, ce qui est aussi une caractéristique de l’art baroque.

 

Illustration : Sainte Cécile, Stefano Maderno (1600) Sainte-Cécile-du-Trastevere - Rome