conferences blanc

voyages noir

atelier blanc

a voir noir

lycees noir

coeur blanc

12H15 noir

L’ART RENCONTRE L’ENVIRONNEMENT

Catégorie
CONFERENCES
Date
14 janvier 2020 09:15
Lieu
Centre de Congrès le Manège

contemplationL’ART RENCONTRE L’ENVIRONNEMENT

L’ART FACE À L’EXPÉRIENCE DE LA FIN DU MONDE : entre sidération et contemplation.

[ 9h15-10h30 ] Laurent BACHLER, Professeur agrégé de philosophie

Le discours écologique est volontiers catastrophiste. Depuis bientôt trente ans, les savants et les militants jouent les Cassandre pour annoncer les déluges, les raz-de-marées et les tremblements de terre. Aujourd’hui, toute une génération a été éduquée avec la perspective de la catastrophe écologique. Comment vivre avec cette idée que la fin du monde est proche ? Comment concilier à la fois une urgence à agir et un sentiment généralisé d’impuissance face à la catastrophe qui arrive ? Comme disent les grandes séries télé : « Winter is coming ! »
Nous nous demanderons comment les artistes ont pris en charge cette perspective et cette sidération devant la fin du monde. Et en nous concentrant sur trois grandes oeuvres cinématographiques, réalisées toutes les trois en 2011, nous verrons comment cet effet de sidération, par la beauté et la puissance des images, peut se transformer en contemplation : lorsque l’art nous aide à donner du sens à ce qui semble juste absurde et inévitable.

L’ART ÉCOLOGIQUE, une création pour l’anthropocène *

[ 10h45-12h15 ] Paul ARDENNE, écrivain, historien de l’art et commissaire d’exposition

Bien des créateurs conscients de l’urgence s’engagent et instituent de nouvelles normes d’expression, d’essence écologique. Quels sont les fondements et les développements de cet art dit « écologique » qui se manifeste depuis quelques décennies ? Entre esthétisation, dénonciation, activisme et souci du care universel, où se trouve sa réalité ? En quoi sa légitimité est-elle évidente ? Les créations artistiques qui traitent des questions environnementales adoptent des formes inusitées… L’annonce d’un âge nouveau de l’art. Celui-ci pourrait bien être, par ordre d’urgence et de nécessité, le plus important qui soit.

* Epoque de l’histoire de la Terre qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact significatif sur
l’écosystème terrestre.

Paul Ardenne est l’auteur d’ Un art écologique, éd. Le Bord de l’Eau, 2018.

En partenariat avec CINÉ MALRAUX

Le même samedi 14 décembre à 18 h, grâce à un partenariat avec l’Espace Malraux Scène nationale, projection du film MELANCHOLIA de Lars Von Trier (photo ci-dessus) à CinéMalraux, nouveau nom du cinéma de Curial. Séance présentée par Laurent BACHLER.
Le billet sera délivré par Ciné Malraux.

Illustration : Le Cheval de Turin de Béla Tarr (photo extraite du film)