conferences blanc

voyages noir

atelier blanc

a voir noir

lycees noir

coeur blanc

12H15 noir

MEMOIRE DE L'ART SUR LES ROUTES DE LA SOIE, lieux mythiques d’un périple millénaire (4/4)

Catégorie
CONFERENCES
Date
19 mars 2018 14:30
Lieu
Amphithéâtre Marcoz

 

14h30 ou 19h30 à l'Amphithéâtre de l’Université - rue Marcoz

Conférences présentées par Christine DARMAGNAC,
Historienne de l’art, diplômée de l'Ecole du Louvre et de l'Institut d'art et d'archéologie (Sorbonne)

LUNDI 19 MARS

SAMARKAND ET BOUKHARA : CAPITALES DE LA ROUTE DE LA SOIE

Au coeur de l’Asie centrale, autrefois pays de steppes herbeuses et de fleuves tumultueux, des oasis furent le refuge des caravanes qui parcouraient la route de la soie. Des oasis au sein desquelles furent édifiées des cités, dont le lustre fascina les voyageurs et attisa la convoitise de grands conquérants, Alexandre le Grand, Gengis Khan, Tamerlan. Les hautes coupoles bleues de Samarkand et de Boukhara rappellent les temps glorieux. Elles renvoient au rôle que ces cités jouèrent en tant qu’étapes pour les caravanes de la route, leur statut de capitale au temps de Tamerlan et des dynasties ouzbeks. Histoire, religion et art s’y mêlent en un subtil syncrétisme né des mondes mongol, chinois, turc, iranien, arabe, russe, soviétique…qui s’y sont croisés.

LUNDI 26 MARS

HISTOIRE ET LEGENDES DE LA ROUTE DE LA SOIE

Asie centrale… Extrême-Orient… autant de terres lointaines aux géographies mal cernées, d’où provenaient des marchandises que tous les états convoitaient. La Route de la Soie fut aussi un lieu de rencontres et d’échanges. Idées, religions, connaissances, savoirs divers se mêlaient… Ces territoires inconnus, à l’autre bout de l’europe, furent parcourus dès le XIIIème siècle par des ambassadeurs, des missionnaires et des marchands qui en rapportèrent des récits. L'Europe rêvait et tremblait tout à la fois, face à ces terres peuplées de monstres et d’êtres fabuleux...

carte

> Illustration : Samarkand le Gur-e mir, XVe siècle.