conferences blanc

voyages noir

atelier blanc

a voir noir

lycees noir

coeur blanc

12H15 noir

 

LE MURALISME MEXICAIN : UN ART AU SERVICE DE LA REVOLUTION

diego_rivera
Catégorie
CONFERENCES
Date
18 janvier 2021 19:30
Lieu
Centre de Congrès Le Manège - 331 Rue de la République
73000 Chambéry, France

CYCLE 2 PEINDRE LES MURS

LUNDI 18 JANVIER 19h30 > Centre de Congrès le Manège

Céline PARANT, guide-conférencière nationale, chargée de travaux dirigés à l’Ecole du Louvre

LE MURALISME MEXICAIN : un art au service de la révolution

Au début du XXe siècle, le Mexique est en proie à de grands changements de société. Après le régime autoritaire de Porfirio Díaz, au pouvoir depuis 1877, la révolution initiée en 1910 permet la création d’une nouvelle constitution mais fait entrer le pays dans la violence. La modernité artistique mexicaine est associée à ces événements, qui ont mobilisé les artistes de l’époque. Ils vont alors adopter le langage avant-gardiste international en l’intégrant à une identité nationale forte. C’est à ce moment-là que naît le muralisme, expression la plus connue de l’art officiel de l’Etat. Ce mouvement, porté notamment par Diego Rivera, José Clemente Orozco et David Alfaro Siqueiros, se donne pour objectif de porter ce nouveau projet de société, de livrer une vision de l’histoire du Mexique, glorifiant la révolution mexi¬caine et les classes sociales qui lui étaient associées par le biais d’un art accessible à tous, au travers de fresques monumentales peintes dans des lieux publics, agencées en masses et plans simplifiés se caractérisant par les formes primitives et l’horreur du vide. Ce mouvement influence la peinture de chevalet, s’étend à l’échelle internationale et inspire de nombreuses générations.

IllustrationCivilisation totonaque, peinture murale de Diego Rivera, (1950), © Palais national de Mexico

 
 

Toutes les Dates

  • 18 janvier 2021 19:30